JM L'Atelier des Rhums Fumée Volcanique
Accueil

JM L'Atelier des Rhums Fumée Volcanique

44,00 €
TTC Hors frais de port Livraison sous 3 à 4 jours

Fumée Volcanique, a été élevé sous-bois de 12 à 14 mois en fûts de Bourbon. Ce rhum est puissant et intense à l’image d’une éruption volcanique. Les fûts ont subi un brûlage extrême au sein même de la tonnellerie de la distillerie J.M.

L’Atelier des Rhums J.M naît d’un travail des fûts inédit orchestré par la maître de Chai, Karine Lassalle. En explorant les multiples possibilités offertes par différents jus, techniques de chauffe, types de bois et capacités de fût, des assemblages aux profils aromatiques exceptionnels et singuliers se sont distingués pour former l’« Atelier des Rhums ». Fumée Volcanique s’adresse aux professionnels du bar qui souhaitent explorer le savoir-faire de Rhum J.M au travers de références inédites. J.M a fait appel à l’expertise de Joseph Akhavan (fondateur et chef barman du Mabel à Paris), pour créer les cocktails signature de l’« Atelier des Rhums » et mettre ainsi en valeur toute la typicité de ce rhum.

 
Catégorie
Rhums Vieux
Origine
Martinique
Type de rhum
Agricole
Degrés d’alcool
49
Contenance (cl)
70

En 1845 naît la marque J.M, créée par Jean-Marie Martin : il achète l’habitation-sucrerie Fonds-Préville située dans la commune de Macouba au pied de la montagne Pelée et décide de transformer la sucrerie en distillerie. Il commercialise ainsi son rhum sous la marque J.M et appose ses initiales "J.M" sur les barriques de chêne, deux lettres restées l'emblème de la qualité. Jusqu’à la fin du 19ème siècle, les habitations sucrières traditionnelles distillent leur rhum à partir de la mélasse issue de la fabrication du sucre, la distillerie n’étant qu’une annexe. A la suite de l’adoption progressive de la machine à vapeur, qui fait tourner les moulins de broyage et rouler les petits trains transportant la canne, la production de sucre se concentre dans de grandes usines situées dans les plaines. Certaines habitations isolées, inaccessibles par la voie ferrée, ne peuvent livrer leur canne aux sucreries industrielles. Ne pouvant plus fabriquer le sucre de manière compétitive, elles se consacrent alors exclusivement à la distillation du rhum agricole. La fermeture, après 1960, de la plupart des sucreries met pratiquement fin à la production de rhum industriel, assurant la suprématie du rhum agricole et entraînant un fort mouvement de concentration des distilleries. En 1996, le rhum J.M obtient l’Appellation Martinique Contrôlée. Régulièrement primés aux concours internationaux (Paris, Bruxelles, San Francisco), les Rhums Vieux J.M sont particulièrement prisés des amateurs de grand élixir à la recherche de nouvelles sensations gustatives.

Nez : doux et envoutant sur les notes de caramel au beurre salé et les notes fumées. A l’agitation, le caractère du rhum blanc reste présent avec le citron vert, la fleur de canne, le miel et l’anis. 

Bouche : marquée par l’onctuosité et le volume des notes fumées. Le miel, l’anis et les notes empyreumatiques apportent une belle texture. 

Finale : longue sur les notes fumées.

Vous aimerez aussi

Produit ajouté à la liste d'envies
Produit ajouté au comparateur

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation. Lisez notre politique de confidentialité.