1

« Le bon verre n'est pas réservé aux experts »

C'est par cette maxime que la Maison du rhum souhaite démythifier la dégustation et la rendre accessible à tous.

Plusieurs types de verrerie

Le verre idéal pour la dégustation est un verre à pied, par lequel vous le tenez afin d'éviter que votre main ne chauffe votre rhum. Les parois ne devront pas être trop hautes afin que tous les éléments volatiles du rhum, lourds et légers, que votre odorat devra réceptionner pour l'apprécier avant de le goûter, puissent s'échapper progressivement du verre. Autrement dit, les éléments lourds ne doivent pas rester coincés au fond. L'ouverture du verre, sur laquelle on pose les lèvres, doit être relativement resserrée afin de ne pas laisser s’envoler brusquement les arômes, mais permettre une respiration lente de votre rhum.

Quelque-soit le verre retenu, la Maison du rhum estime que la clé de la dégustation est le temps que vous y consacrerez. Apprécier un rhum, c'est avant tout lui laisser plusieurs minutes pour s'exprimer dans votre verre et vous donner l'occasion de l'explorer dans sa complexité pour être transporté dans son monde aromatique.

Le Verre Ambient

Le modèle de verre le plus courant est celui que l'on appelle le « Verre Ambient ». Plus large à sa base et avec une contenance supérieure à certains autres verres de dégustation, il s'élève élégamment vers un col resserré. Il reflète aujourd'hui le meilleur rapport qualité-prix pour un verre de dégustation. Le « Verre Ambient » permet d'étaler facilement le rhum sur les parois internes, avant dégustation, pour amplifier la diffusion des arômes.

Le Verre Tulipe

Pour une dégustation encore plus fine, l'idéal est d'avoir une longue cheminée à l'ouverture du verre. C'est ce qu'offre le « Verre Tulipe ». Les dégustateurs professionnels y recourent notamment pour les rhums puissants. Cette verrerie est recommandée pour les rhums d'alambic, les bruts de colonne, les bruts de fût ou plus généralement les rhums plus aromatiques comme les Jamaïcains, et la plupart des rhums pur jus de canne.

Le « Verre » Tulipe permet lui aussi, d'étaler facilement le rhum sur les parois interne, avant dégustation pour une meilleure diffusion des arômes.

Le Verre Warm

L'autre verrerie utilisée, notamment pour les rhums vieux, est le « Verre Warm ». Il s'agit d'un verre  sans pied, possédant une base très large. Son ouverture rétrécie permet une bonne gestion des vapeurs alcooliques.

Les verres de marques

Les distilleries ou les marques éditent leur propre verrerie, qui sont principalement des verres de consommation. Ils ne sont surtout pas à rejeter, ne serait-ce que pour leur intérêt esthétique voire affectif. Ils sont très bien pour les Ti-Punch, et les rhums aux arômes facilement identifiables. Trois-Rivières ou Bologne proposent par exemple des verres droits, pas très haut, parfaits pour recréer une ambiance antillaise chez soi. JM ou Clément ont quant à eux développé des verres comparables aux « Warm » se rapprochant de la dégustation. Il y a enfin des « verres de fête », comme les shots, développés notamment par les « Les rhums de Ced ».

Vous l'aurez compris, chaque style de rhum à son type de verre. Vous les trouverez à la Maison du rhum qui vous accompagnera pour révéler toute la subtilité du rhum.

Produit ajouté à la liste d'envies
Produit ajouté au comparateur

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation. Lisez notre politique de confidentialité.